Guitare électrique


www.guitare60.com
5.0www.guitare60.com4.61
Contactez nous
 


Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Nouveaux articles

IBANEZ


Chez Guitare60, vous trouverez  toute la gamme Ibanez, guitare Ibanez, guitare basse Ibanez, effet Ibanez, Ampli Ibanez.....

Profitez de notre offre "débutant":

- Pour l'achat d'une guitare électrique Ibanez, Guitare60 vous offre un DVD d'apprentissage de la guitare électrique.
- Pour l'achat d'une guitare acoustique Ibanez, Guitare60 vous offre un DVD d'apprentissage de la guitare acoustique


Si vous commandez votre Produit Ibanez avant 17h30, il vous sera livré le lendemain avant 13h (sauf le Samedi et  Dimanche)

Guitares électriques IBANEZ


IBANEZ séries GIO


IBANEZ série :


IBANEZ série signature



L'histoire des guitares IBANEZ


Salvador Ibanez (le luthier)

Salvador Ibanez (1854-1920) était un luthier Espagnol. Il fabriquait des guitares, des ukulélés, des mandolines et d'autres instruments à cordes. Ces instruments ont été considérés comme les meilleurs de leur temps et sont appréciés pour leur excellente qualité et de fabrication.

À onze ans Salvador Ibanez devient apprenti dans la fabrication de la guitare à Calle Muela (Valence). En 1870, il crée sa propre entreprise: (Salvador y Ibanez Albinara). Quand il meurt en 1920 son atelier est repris par ses deux fils jusqu'à ce qu'il soit complètement détruit pendant la guerre civile espagnole (1936-1939).

Ibanez (la marque)

L'histoire de cette compagnie commence en 1908, quand Hoshino Gakki ouvre une division musicale au sein d'Hoshino Shoten, jusqu'alors spécialisée dans le domaine de la librairie. Dès 1929, Hoshino Gakki commence à importer les guitares du luthier espagnol Salvador Ibanez, jusqu'à ce que les ateliers de la fabrique soient détruits pendant la guerre civile. Ne trouvant plus de guitares à importer, Hoshino Gakki rachète alors la marque et commence à fabriquer des guitares acoustiques espagnoles en 1935, d'abord sous le label Ibanez Salvador puis sous la marque Ibanez. Fabriquées à la main, leur distribution reste assez confidentielle et on ne trouve que très peu d'instruments signés sous la marque Ibanez en Europe.


En 1954, un américain, Harry Rosenbloom, ouvre un magasin de musique au nord-ouest de Philadelphie. Profitant des conditions exceptionnelles de l'après-guerre, il se développe très rapidement et fonde une autre compagnie, Elger Guitars, qui fabriquera ses propres guitares (en nombre très réduit) jusqu'au début des années 60. En 1965, Rosenbloom décide de changer de stratégie etd'arrêter la production de guitares afin de distribuer de manière exclusive les instruments japonais d'Hoshino Gakki. Le marché américain n'est alors pas favorable aux produits japonais

Les guitares japonaises Ibanez commencent à être distribuées aux USA avec une politique de prix très agressive. Il s'agît dans un premier temps de 'copies' de guitares populaires, majoritairement des Gibson et Fender (notamment, en 1971, la 2350, une excellente copie de Les Paul qui sera l'un des premiers grand succès d'Ibanez). La bonne qualité globale des instruments et leur prix très inférieur aux références du marché permet un développement très fort de la compagnie d'instruments, et Hoshino Gakki décide en 1971 de racheter Elger afin d'avoir le contrôle total de l'empire qu'il est en train de construire.


La production des années 70 est d'une qualité toujours croissante, les copies Ibanez sont belles, et même trop belles, puisque Norlin Corporation, la compagnie mère de Gibson, porte plainte pour cette raison en 1977 et remporte le procès. En 1978, la marque Ibanez commence à produire des guitares dont la conception et le design lui sont propres. Le savoir faire japonais dans le domaine de l'électronique haut de gamme, une conception novatrice avec des corps radicaux, des manches minces et plus jouables que ceux de la concurrence,des coloris novateurs, tout cela permet à Ibanez de définitivement s'implanter dans le paysage musical des années 80, gagnant du même coup le cœur d'une majorité des joueurs de heavy metal. En 1980, Elger Co est renommée en Hoshino USA, Ibanez ne fera plus de mystères de ses origines nippones.


Les modèles signature d'Ibanez, véritables dopants commerciaux, font leur apparition rapidement et finissent d'installer Ibanez comme une marque réputée, au même titre que les concurrents qu'elle a longtemps plagié.